17 mars 2013

Parenthèse #5 : tunnels

Je devrais venir écrire ici plus souvent. 

Je devrais parler du tunnel dans lequel mon père est entré. Je devrais parler du jour où on apprend la nouvelle , où il m'apprend la nouvelle. Je devrais vous parler du ton de sa voix. Le ton du papa, rassurant, sûr de lui. Le même ton, je m'en souviens aujourd'hui, que j'ai employé pour leur annoncer mon entrée dans mon tunnel à moi.

Je veux croire que ce tunnel n'est qu'une parenthèse.  Que dans quelques mois nous en serons sortis, que la parenthèse sera refermée. 

Pourtant, rien ne sera tout à fait comme avant. Je sais maintenant qu'il y aura d'autres tunnels, d'autres parenthèses. 

Je vais être là, pour eux. Pour les soutenir. Je vois mon père qui fait semblant d'être si détendu avec moi. J'écoute ma mère se confier, en cachette, inquiète, fatiguée du mauvais caractere de mon père.

À côté de ça, je me bats. Je me bats pour Pierre. Je me bats avec Pierre. Sans en connaître l'issue. Un autre tunnel.

Posté par oneyear à 10:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Parenthèse #5 : tunnels

Nouveau commentaire